L’héritage artistique des moines de Wisques 1

Ce circuit vous permettra de découvrir un art régional unique, produit  par des moines artistes de la première partie du XXème siècle. Vous apprécierez  les paysages dégagés des vallées du Blequin et de l’Aa. Un parcours mêlant nature et culture, à faire en famille

 

Eglise Saint-Omer de Zudausques

Dans cette église, vous reconnaitrez les œuvres des moines de Wisques.Le mobilier servant à la liturgie (la chaire à prêcher, le banc de communion, l’autel, le baptistère, les présentoirs des statues) est l’œuvre de Joseph Philippe, un élève de Dom Bellot.Un tableau représente une piéta : la Vierge Marie pleurant son fils sur ses genoux juste après sa mort par crucifixion. Marie est aidée par deux anges qui soutiennent le corps du Christ. Cette œuvre est située sur un autel latéral commémorant les morts de la commune durant les deux conflits mondiaux. Le frère François Mes, l'auteur de ce tableau, est facilement indentifiable car il utilise des couleurs chatoyantes avec une dominante de bleu.

Qui etait saint Omer ?
Les saints sont très importants dans la tradition chrétienne. Leur vie est un modèle à suivre pour les croyants catholiques.  Omer est originaire de Normandie et lorsqu’il est moine à l’abbaye de Luxeuil, il se fait remarquer par ses qualités d’obéissance, d’humilité et d’indulgence. Il est nommé évêque de Thérouanne pour évangéliser les morains (les habitants de la région de Saint-Omer).

Eléments remarquables :

  • Autel des morts
  • Chaire à prêcher

Pour en savoir plus sur l'architecte :
Joseph Philippe

Notre-Dame de la Garde

Rénovée en 2011, cette chapelle est représentative de la création artistique du monastère associant  l’architecture  en brique caractéristique de Joseph Philippe (élève de Dom Bellot) associée à l’art du dessin en céramique de Dom Bouton.

Pourquoi trouve-t-on des chapelles ?
Les chapelles comme les églises marquent le paysage du nord de la France et plus généralement des pays de tradition catholique. Elles ont été construites pour plusieurs raisons : en remerciement d’une grâce, en souvenir d’un événement heureux ou malheureux ou encore comme lieu de refuge dans des milieux hostiles (marais, forêts, montagnes, mers…).Cette chapelle a été élevée par la population en remerciement du peu de victimes dans le village pendant la seconde Guerre Mondiale.

Pour en savoir plus sur les artistes :
Dom Bellot
Dom Bouton

Église Saint-Folquin, hameau de Cormette

Dans la charmante église du hameau de Cormette, vous trouverez dans le chœur ; sur l’arc diaphragme, les fresques représentant les anges adorateurs. Elles ont été peintes par François Mes, moine de l’abbaye de Wisques.

Qu’est qu’un clocher «  Campenard » ?
Il accueille une ou plusieurs cloches dont  le son de la cloche rythme  la vie des villageois en définissant les heures de travail et les heures de prières et accompagnent les grands moments de la vie de la communauté.

Eléments remarquables :

  • Clocher « Campenard »
  • Graffiti représentant un bateau de pêche datant de 1747
  • Dieu le Père, médaillon en bois polychrome du XVIIe siècle
  • Dalles funéraires de Thomas et Louis Decroix

Pour en savoir plus sur l'histoire de l'église:

Eglise Saint-Folquin de Cormette
Frère François Mes